Un peu d’histoire…

copyright- Darius Turek

En japonais, REI veut dire universel et inclut la matière, l’âme et l’esprit. KI plus connue dans le milieu des arts martiaux, représente l’énergie vitale qui circule en chacun de nous. Le REIKI est le principe qui permet de relier notre propre énergie vitale à l’énergie universelle.

A l’inverse de certaines pratiques traditionnelles, le Reiki est dépourvu de toute obédience religieuse et ne nécessite aucun cheminement spirituel particulier.
C’est aussi ce qui m’a plu dans cette approche holistique héritée de Mikao Usui, petits fils de samouraï et fondateur du Reiki à qui l’on doit les principes de base de ce qui allait devenir le Reiki dans le japon du 20ème siècle. Mikao Usui aurait été envoyé très jeune dans un monastère bouddhiste, avant d’étudier les arts martiaux. Il exercera tour à tour les professions d’homme d’affaires, journaliste, employé de bureau et même garde du corps avant de devenir moine bouddhiste en 1914. C’est en 1922, à la suite d’une retraite de 21 jours sur le mont Kurama yama qu’il reçoit l’enseignement des bases du Reiki.

Les 5 idéaux du Reiki – Kyo dake wa – Just for today

copyright - Nikki Zalewski

Fondateur de la Usui Reiki Ryoho Gakkai, organisation qui a toujours cours au Japon, de nos jours. Jusqu’à sa mort en mars 1926, il aura formé 17 maîtres enseignants, dont Chujiro Hayashi qui contribuera largement à l’expansion de la branche japonaise du Reiki de part le monde.

Le Reiki est introduit en Occident en 1937, à Hawaii, sous l’influence d’une femme, Hawayo Takata qui, après avoir reçu les soins d’un Maître Reiki pour des problèmes respiratoires et abdominaux, ouvrira sa propre clinique et formera elle-même 22 maîtres Reiki en Amérique du Nord, jusqu’à sa mort en 1980. C’est ainsi que la technique du Reiki s’est répandue dans la majorité des pays occidentaux.

On distingue principalement deux branches de Reiki, l’une occidentale héritée de Hawayo Takata et l’autre japonaise, directement issue des enseignements de Ushida ou Hayashi. À l’intérieur même de ces deux grands courants, coexistent d’innombrables écoles de pensée qui font encore couler beaucoup d’encre aujourd’hui.

* Mikao Usui (1865 à 1926), Fondateur du Reiki.